Musées et art

Description de l'art sur la paix éternelle, Lévitan, 1894

Description de l'art sur la paix éternelle, Lévitan, 1894

Au-dessus de la paix éternelle - Lévitan. 150x206

Impuissance, fragilité et sans défense - tels sont les principaux sentiments que chaque spectateur éprouve avant cette œuvre d'un grand artiste. Peut-être, grâce à cette peinture particulière, le nom du maître paysagiste est si largement connu non seulement parmi les amateurs de peinture ...

L'auteur lui-même pensait que c'était son œuvre la plus réussie, révélant sa vision du monde, son attitude. Des nuages ​​de plomb pendaient lourdement sur une côte escarpée. Sur une petite falaise, il y a une église, un cimetière oublié, un cimetière, le dernier refuge ... Des arbres fragiles se courbent sous un vent fort, un mince chemin brisé menant à l'église est un symbole d'oubli, d'abandon, d'usure.

Les éléments entourant la falaise respirent avec puissance. Il semble que pour un autre moment le cimetière disparaîtra, l'église se dispersera dans le monde ... La destruction semble inévitable.

On sait que l'artiste a écrit cette œuvre en écoutant de la musique. Les sons solennels et tristes de la marche de deuil de Beethoven ont inspiré l'auteur et l'ont fait créer une atmosphère sombre et presque tragique de cette œuvre. Le spectateur entend les hurlements du vent, se sent froid et humide, perçoit les coups de tonnerre lointains.

Au loin, vous pouvez voir une île déserte, qui flotte rapidement loin de la falaise. Il semble que l'île emporte les âmes des morts pour que l'éternité engloutisse le reste de l'esprit humain, la mémoire même des disparus.

La vie humaine est insignifiante, éphémère et dénuée de sens ... Un immense espace couvert par le regard de l'artiste exerce une pression sur le spectateur. Un sens aigu de la solitude et de l'absence de défense est ressenti par le spectateur face à cette paix éternelle, à laquelle les gens ont même peur de penser. La question éternelle est ce qui est là, au-delà du seuil de l'éternité, tourmente l'auteur, mais il ne trouve pas de réponse, fournissant cette recherche au spectateur.

L'auteur a créé plusieurs croquis avant de commencer l'œuvre principale. Ces esquisses ont une valeur incontestable, en tant qu'œuvres distinctes. En revanche, ils permettent de comprendre le chemin parcouru par l'auteur de l'œuvre conçue à la réalisation de son idée. Le maître adoucit quelque peu la tragédie du paysage à la suite de ce chemin, tout en ajoutant la puissance de l'élément naturel.

La lumière dans l'œuvre est uniformément répartie, les ombres sont pratiquement absentes. À l'aide de tons sourds, le maître a pu transmettre magistralement l'essence même du mauvais temps. Son souci du détail rend le travail exceptionnellement réaliste et profondément contenu.

Étonnamment, le petit dôme de l'église affronte le pouvoir des éléments. Elle est dirigée strictement vers le haut, et sa couleur, fusionnant avec les tons métalliques du ciel, crée une sensation inébranlable et de force. Le maître, même dans ce travail, ne peut se passer de conseils optimistes: seule une foi ferme peut aider une personne à retrouver la paix et la confiance dans ses objectifs et le sens de sa vie. Cependant, cette déclaration optimiste est chiffrée dans l'image. Seuls les spectateurs les plus curieux sont capables de discerner dans ce petit détail l'essence même de cette œuvre emblématique de l'artiste.

La peinture a vu le jour lors de la plus grande floraison du talent de l'artiste. C'est pourquoi son idée, sa profondeur philosophique, le savoir-faire aiguisé avec lequel cette toile a été peinte, ont émerveillé les contemporains et étonné la postérité. Le contenu de cette image sera pertinent pour toutes les générations.

L'œuvre dans ses dimensions est tout à fait pertinente pour les œuvres monumentales de l'auteur. Et en substance, c'est son testament spirituel, son programme créatif et l'attitude philosophique la plus complète de l'artiste envers le monde et les gens. L'œuvre a été admirée par les poètes et les musiciens russes. Elle a servi d'impulsion à la création de nombreuses œuvres musicales et poétiques. Et les écrivains, à la fois au début du 20e siècle et modernes, incluent souvent une description de cette œuvre particulière pour révéler les personnages de leurs héros, ainsi que pour donner à l'intrigue de leurs œuvres une profondeur et une signification.

Voir la vidéo: Mooji on grief and the purpose of existence Everything a Sage Says Is to Set You Free (Novembre 2020).